Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe dans la tête des PRO ?  Dans notre nouvelle série, Pro PROs, nous rencontrons certains des meilleurs PRO du secteur et leur posons les questions difficiles : par exemple, quel est leur type de parcours préféré et découvrons une fois pour toutes s'ils sont pro ou anti flags. . Nous partagerons leurs meilleurs conseils de réglage de parcours et des astuces que vous pourrez reprendre sur vos parcours de course.

Notre prochain PRO à être présenté est Mark Foster!

PRO légendaire, il a organisé des événements dans le monde entier, du Texas à Monaco et partout entre les deux.
Lisez la suite pour savoir comment Mark organise ses courses et certains de ses trucs et astuces du métier.

Photo de Mark Foster
Parlez-nous un peu d'où vous venez, de votre parcours dans la voile et quand vous êtes devenu PRO pour la première fois.

Je vis actuellement à Canyon Lake, au Texas. J'ai fait de la voile pour la première fois le samedi 4 avril 1964, j'y ai pris goût et en ai fait le sport de ma vie. J'ai tout navigué, du poisson-lune au ketch de 180 pieds. Ma carrière de voile comprenait un certain nombre de championnats nationaux et deux championnats du monde, ainsi que 3 prix St. Pete. J'ai commencé à courir des courses en 1999 et je suis devenu RRO en 2007, NRO en 2011 et IRO en 2013. Je vois être officier de course comme une façon de redonner au sport.

Quel est votre meilleur conseil pour un nouveau membre du comité de course ?

Profitez de l'expérience. C'est un peu différent que d'être sur un bateau. Aussi, rappelez-vous pour qui vous êtes là-bas. Les marins sont vos clients et mettent beaucoup d'efforts pour venir à la régate. Je continue d'apprendre des choses chaque fois que je cours ou que je cours une régate.

Quelle est la chose dont vous ne pouvez pas vous passer lorsque vous organisez un événement ?

Mon bâton à vent extensible en forme d'oreille de lapin et une rondelle de hockey.

Quelle est la violation de règle la plus flagrante que vous ayez jamais vue ?

Eh bien, il y en a eu pas mal. Mais aucun que je veux revivre.

Quelle est votre salle préférée ?

Je les aime tous car chacun présente ses propres défis. Tous ramènent de bons souvenirs des personnes que vous rencontrez aux défis de courir une course.

Parcours le plus facile ou le plus difficile à mettre en place correctement ?

Une en eau très profonde ou une avec du courant. Ensuite, faites-en un piège. Ajoutez-les ensemble et vous avez un défi!

Êtes-vous pro ou anti-drapeaux ?

Lors de la plupart des événements que je cours, je demande à tous les bateaux d'avoir une VHF, aussi petite soit-elle. C'est une question de sécurité, surtout dans un bateau en solitaire. De cette façon, vous pouvez communiquer avec les concurrents. Cela étant dit, les règles disent que les drapeaux gouvernent. Mais avec toutes les annonces, la plupart des gens - moi-même inclus – ne regardez pas les drapeaux. Comment ça pour ne pas répondre à la question…

Voyez-vous une différence entre courir une course avec des bots ou sans ?

Oui, une grande différence. Lors des récents Mondiaux J70 à Monaco dans 250 mètres d'eau, nous avons utilisé des Bots aux deux extrémités de la ligne de départ avec le bateau signaleur au milieu. Nous les avons également utilisés pour les portes. C'était le seul moyen d'ajuster la ligne et de s'assurer que la porte était carrée. À Charleston ou à San Francisco, ou n'importe où avec du courant, ce n'est pas parce que vous y avez ancré [une marque régulière] qu'elle y restera avec le courant. Si on me donne l'option, j'aime utiliser MarkSetBots.

Autre chose à ajouter ?

Dans l'attente de la prochaine régate et de revoir de vieux amis et de s'en faire de nouveaux.